les trois ordres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

les trois ordres

l'humain, composé organique hautement improbable de corps, de pensée et d'âme
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-9%
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et manettes Joy-Con ...
319.99 € 349.99 €
Voir le deal

 

 et d'abord, POURQUOI un débat?!

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 74
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 75

et d'abord, POURQUOI un débat?! Empty
MessageSujet: et d'abord, POURQUOI un débat?!   et d'abord, POURQUOI un débat?! Icon_minitimeLun 3 Nov - 15:04

le premier "pourquoi" est en effet "pourquoi y a-t-il débat?" "pourquoi y a-t-il un pourquoi?" alors que tant d'animaux ne se questionnent nullement ainsi! les cyniques, autrement dit "les chiens", sont ceux parmi les humains qui refusent de se poser des questions pour vivre simplement ... comme des chiens, sans se poser de questions. mais précisément dans ce refus, cette posture, ils avouent en creux être obsédés par la question! refuser la question, la rejeter, c'est déjà la considérer, et, implicitement, y apporter une réponse du style "cette question ne vaut pas la peine d'être posée" ou "aucune réponse ne pourra jamais y être apportée" ou "cette question nous éloigne de la vraie vie" ou "c'est notre éducation qui nous conditionne ainsi" ou "laissons-la aux spécialistes", ou encore, comme me l'écrivait ma soeur, pourtant psychologue, à propos des chefs religieux ou/et politiques qui m'exaspèrent par leur refus de se poser les bonnes questions: "laisse-les à leurs fausses certitudes!".
pour éviter les généralisations hatives, je ne parlerai que de moi: en faisant ce choix, je refuse les illusoires objectivités pour n'embrasser que la seule possible, l'objectivité qui me fait voir les objets à l'intérieur de mon point de vue limité, que je peux relativiser certes en m'appuyant sur quelques lectures ou quelques rencontres, mais en demeurant à l'intérieur d'un point de vue personnel, lequel je peux relativiser à la troisième puissance en prenant encore un peu de hauteur ou de recul, tout en restant secrétement et confortablement installé dans mon petit point de vue d'occidental du 20ème siècle, etc. à l'infini! pour éviter de me prendre excessivement au sérieux, j'assume donc d'emblée ne parler que de moi, à l'inverse de beaucoup qu'il m'arrive parfois de suivre et qui prétendent parler au nom de l'Humanité... et avoir une réponse défintive, pour ne pas dire La Réponse Défintive à La Question Humaine!
donc lorsque j'adopte ou lorsque je suis tenté d'adopter la posture des cyniques, force m'est de reconnaître en moi un dépit qui me pousse vers cette issue qui est en fait une impasse ou une hypocrisie, selon que je préfère l'image spatiale au jugement de valeur. c'est qu'en effet je voudrais apporter à la question une réponse et si possible une réponse définitive, et je sais que ce n'est pas possible: ma petite tête, avant même de se poser la question de savoir pourquoi elle est posée sur mes deux épaules est déjà posée! je voudrais avoir une bonne note de la part de dieu, de la postérité, de la renommée, et je sais que tous sont trop occupés eux-mêmes à avoir raison pour me laisser la moindre chance!.... et plus ils sont haut dans la hiérarchie, plus ils sont préoccupés d'avoir raison contre moi ou contre le reste du monde! alors de dépit je rejette au loin la question... mais je dois la reprendre, la reconsidérer car, au fond, je sais qu'il s'agit pour moi d'une question de vie ou de mort, que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue si je ne me pose pas la question qui n'a pas de réponse!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cellaic.com
Admin
Admin


Messages : 74
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 75

et d'abord, POURQUOI un débat?! Empty
MessageSujet: je continue   et d'abord, POURQUOI un débat?! Icon_minitimeLun 3 Nov - 16:00

"je pense donc je suis" n'est plus d'actualité, mais descartes faisait par là un grand pas en avant, non pas en posant quelque chose de défintitif, mais en dépassant une certitude bien ancrée, en la remettant en question précisément! le fait d'être ne va pas de soi, disait-il! et c'est bien cela l'indispensable, remettre en question la vie, puisque la mort nous remet en question radicalement et qu'elle est notre unique certitude! je suis mourant, chaque terme de cette proposition étant posé, déjà là, avant toute interrogation et avant tout débat!
pourquoi les guignols me font-ils rire? simplement parce qu'ils mettent en scène des hommes illustres et que, comme moi, ils les représentent vaniteux mettant dans la bouche de sarko: "j'ai raison tellement j'ai une belle montre, tellement ma femme elle est belle et tellement j'ai raison...;" sa marionnette me fait rire parce qu'elle est ma caricature et non la caricature de sarko, dont je ne m'inquiète guère! la première victoire essentielle que me fait remporter l' affrontement de La Question est donc la suivante: elle me permet de relativiser, relativement certes mais tout de même, ma petite personne qui veut toujours l'emporter sur les autres! elle me permet de rire de ma prétention à avoir raison contre le reste de l'humanité, d'être dieu à la place de dieu... j'entre ainsi dans la recherche gratuite, relativement gratuite de dieu ou de la vérité ou du sens ou du fondement ou bref! de quoi au juste?!!!
j'entrevois que la question dont le seul énoncé est impossible n'est là que pour me permettre d'avancer de certitude en certitude, ou plutôt d'idéologie en idéologie, de language en language, de moi en moi, de foi en foi, .... cette question serait comme l'élan vital dont parle bergson et qui, prenant appui sur mes pesanteurs, m'élance vers le ciel, mais quel ciel?!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cellaic.com
Admin
Admin


Messages : 74
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 75

et d'abord, POURQUOI un débat?! Empty
MessageSujet: suite et pas fin!   et d'abord, POURQUOI un débat?! Icon_minitimeLun 3 Nov - 18:02

je pense, donc je ne suis pas! telle pourrait être une part de la vérité qui remet en question l'esprit cartésien que je suis! en effet plus je pense, moins je suis! comme dit jankélévitch, je suis condamné à l'alternative: ou je suis simplement, comme la fleur des champs toute occupée à livrer son parfum ou à se parer des plus belles couleurs, ou je me photographie, me regarde dans la glace, me représente! mais je "vois" bien que plus je me préoccupe de l'effet de ma beauté sur le quidam, moins je séduis le quidam qui n'est pas dupe, que plus je pense à cette beauté et à ses pompes et à ses oeuvres, moins je la diffuse, que plus je "pense être" beau, moins je "suis" beau! qui me délivrera de cette pensée qui m'empèche d'être, de cette représentation qui m'empèche d'être simplement présent?
mais ai-je vraiment, au fond de moi, envie de ne plus me penser, de ne plus prendre conscience de moi? est-ce que j'envie vraiment mon chien qui m'aime simplement sans du tout avoir conscience de cet amour? et d'abord, est-ce vraiment de l'amour qu'il éprouve? j'entrevois encore une fois que l'amour pour être vraiment de l'amour doit avoir conscience d'être de l'amour, et que, d'un autre côté, paradoxalemnt, plus il prend conscience de lui-même, plus il se complait devant le miroir et fait des grimaces, moins c'est de l'amour! cruelle alternative!
au fond, la question posée par la prise de conscience, et la question sur la question posée par la prise de conscience de la conscience, et ainsi de suite à l'infini, n'est-elle pas là juste pour m'aider à me tirer moi-même par les cheveux hors du marécage qui se referme sur moi pour m'engloutir; décidément je ne peux me sortir de ma condition mortelle, du vieillissement inexorable et inéluctable de mes cellules, je ne peux "m'en sortir" que par le haut, et c'est à cela que sert la conscience et la conscience de conscience etc. je peux grâce à elle échapper à mon être qui s'étiole et se recourbe vers la terre et s'apesantit, me retirer dans les hauteurs par la conscience comme un naufragé qui escalade le mat pour échapper encore à l'eau qui monte....
sauf que le naufragé quand il sera parvenu en haut du mat n'aura plus d'échappatoire, alors que par ma pensée et ma nième prise de conscience sur la n moins unième je pourrai toujours monter plus haut... et monter vers la lumière, où l'air et l'être se raréfie, où mon corps pesant devient éthéré, où je ressuscite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cellaic.com
Admin
Admin


Messages : 74
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 75

et d'abord, POURQUOI un débat?! Empty
MessageSujet: et re-suite   et d'abord, POURQUOI un débat?! Icon_minitimeLun 3 Nov - 18:47

nous en sommes réduits à nous en remettre au temps, qui seul nous permet de résoudre l'impossible alternative, ou plutôt de la vivre pas trop mal, sans qu'elle nous détruise, d'être alternativement étant puis pensant, pensant puis étant, comme dans la marche, un coup en équilibre, puis un coup en déséquilibre, etc...
poursuivons l'image: dans la marche, cette alternative entre l'équilibre et le déséquilibre est de plus en plus rapide. l'enfant est toujours à la recherche de l'équilibre; il va d'équilibre en équilibre, de repère en repère, de branche en branche, et ne risque un pas qu'après l'avoir retrouvé, après s'être récupéré, après s'être taté comme pour bien d'éprouver vivant, se prouver qu'il existe encore, en un mot pour être, et forcément être immobile, tranquille, confortable, repu... comme tout être tend à être; il lui faut toute sa volonté de vouloir faire comme les grands, de faire sourire ses parents, de se faire admirer pour se lancer dans une nouvelle aventure et risuqer un autre pas.... hors de lui-même!
puis l'enfant devient un homme et marche sans avoir besoin de retrouver l'équilibre, il est entièrement déséquilibré, totalement en mouvement, sans aucun retour sur lui-même... et bien nous avons l'image de ce que l'homme doit devenir, de penser en penser, de pas en pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cellaic.com
Admin
Admin


Messages : 74
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 75

et d'abord, POURQUOI un débat?! Empty
MessageSujet: approfondissement   et d'abord, POURQUOI un débat?! Icon_minitimeMar 4 Nov - 11:53

je relis ce que j'ai écrit hier et je suis satisfait d'un côté car cette image de la marche est vraiment pertinente, et insatisfait d'un autre parce que j'ai été emporté par l'élan!
j'ai été emporté par mes mots: en effet, l'adulte qui marche n'est pas totalement en déséquilibre! c'est beaucoup plus subtil que ça et beaucoup plus éclairant sur l'humain: l'adulte en marche est à la fois en équilibre et en déséquilibre, et non plus alternativement comme l'enfant en équilibre puis en déséquilibre, l'un après l'autre! l'homme adulte dans son humanité serait donc à la fois capable d'être et de penser être, à la fois étant et conscient d'être: on voit qu'il s'agit là d'une limite que l'homme n'atteint que dans l'instant, et en particulier dans l'instant éternel de sa mort!
cette image permet aussi de saisir que la réalité animale est statique, dans le fait que le petit animal sait de suite marcher: il n'y a dans l'animal aucune progression car il est instinctivement en équilibre... sur lui-même et la satisfaction de ses besoins!
un autre éclairage est aussi amené dans le fait que notre pensée nous fait parfois faire du surplace, trop souvent même, sans doute le plus souvent, chaque fois que cette pensée ne sert qu'à nous justifier, à nous donner raison, à notre intérêt, à nous rassurer etc. bref! chaque fois qu'elle est tournée vers nous-mêmes, c'est-à-dire le plus souvent malheureusement!
j'en viens à déduire qu'il y a 2 sortes de pensée: la pensée tournée vers nous, qui ne sert qu'à habiller notre animalité, et la pensée tournée vers les autres, ou amour, qui nous pousse à avancer vers notre humanité!
le mode d'être humain est la pensée, l'ordre du symbole qui se déploie dans le temps du sens, de la relecture, mais cet ordre a deux effets: d'un côté il cache notre animalité, d'un autre il révèle notre divinité.
je ne sais pas si tout cela est très clair, mais j'entrevois là une source à creuser.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cellaic.com
Admin
Admin


Messages : 74
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 75

et d'abord, POURQUOI un débat?! Empty
MessageSujet: illustration par l'actualité!   et d'abord, POURQUOI un débat?! Icon_minitimeMer 5 Nov - 15:51

l'actualité, c'est évidemment l'élection d'un "homme de couleur" (même si cette couleur est un peu mélangée de blanc!) à la tête du plus grand état de la planète! évènement historique s'il en est... mais petit pas de l'humanité dans la continuité du temps!
je ne veux certes pas minimiser la portée de cet évènement, mais le resituer au niveau qui est le sien: les commentaires exagérés disent plus notre rêve bien humain d'être dieux que l'humble réalité qui est la nôtre! j'ai entendu entre autres que "le monde était sauvé!" et c'est bien le sentiment qui prédomine un peu partout; or le même jour, j'ai accueilli derrière mon bureau une femme blanche, bien blanche et bien française, qui me disait que, avec son mari et son enfant, elle ne mangeait pas à sa faim; évidemment les deux évènements n'ont rien de commun... sauf peut-être qu'il s'agit dans un cas comme dans l'autre de perdition ou de salut, de chemin à parcourir ou d'autosatisfaction immobile et béate!
je me réjouis quant à moi beaucoup plus modestement que la couleur noire ne recouvre plus exactement la pauvreté et l'exploitation (quoiqu'elle les recouvre encore pas mal!), mais cela ne veut nullement dire que la pauvreté et l'exploitation soient éradiqués, et cela seul pourrait satisfaire ma soif de fraternité universelle!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cellaic.com
Contenu sponsorisé




et d'abord, POURQUOI un débat?! Empty
MessageSujet: Re: et d'abord, POURQUOI un débat?!   et d'abord, POURQUOI un débat?! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
et d'abord, POURQUOI un débat?!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les trois ordres :: philosophie :: débats-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser