les trois ordres
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

les trois ordres

l'humain, composé organique hautement improbable de corps, de pensée et d'âme
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Précommande des jeux-vidéo Pokémon Diamiant, Perle et Légendes ...
99.99 €
Voir le deal

 

 totalitarismes

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 74
Date d'inscription : 27/07/2007
Age : 75

totalitarismes Empty
MessageSujet: totalitarismes   totalitarismes Icon_minitimeLun 7 Juil - 23:26

lLe chanteur belge Paul Louka a écrit sur les 4 juifs de génie qui ont révolutionné le monde. Le 1er, un certain Jésus, aurait dit que tout était amour; le second, Marx, aurait affirmé que tout était économie. Le 3ème, Freud, aurait déclaré que tout était sexe, et le 4ème, Einstein, les aurait tous mis d'accord en démontrant que tout était relatif!
Tout cela serait très drôle si les approximations contenues dans ce texte ne faisaient de ces génies, qui ont effectivement marqué la marche en avant de l'humanité, des monstres ayant accouché de systèmes totalitaires dangereux ou, au mieux, des débiles profonds. En effet nous savons bien que la totalité nous échappe définitivement, et tous les imbéciles qui ont cru la comprendre sont devenus, inéluctablement et avec les meilleures intentions du monde, des despotes sanguinaires, n'hésitant pas à faire subir les pires atrocités à tous les hommes... qu'ils prétendaient rendre heureux. Ces génies, Jésus, Marx, Freud et Einstein étaient à l'opposé de cette attitude naïve et dangereuse, mais, à la décharge du chanteur, il est vrai que leurs disciples ont perverti leurs messages de libération et d'ouverture en pensées uniques, en révélations et en systèmes totalitaires.
Jésus n'a jamais dit: "Tout est amour!". Tout au plus peut-on dire qu'un de ses disciples, Jean, a écrit: "Dieu est amour!", ce qui est bien différent de toutes façons. Il n'est malheureusement que trop évident que tout n'est pas amour dans notre monde, autour de nous certes, mais surtout et premièrement en chacun de nous. Sur cet humain, libre et libérateur, a été édifiée une église qui n'a de cesse d'imposer au monde entier cet amour universel impossible, et ce par tous les moyens: guerres de religion, croisades, inquisition... et, il y a peu, l'interdiction (mortelle pour beaucoup) d'utiliser des préservatifs, sous le motif que, dans un monde où tout est amour, il n'est nul besoin de cette protection! Et que dire simplement de l'interdiction de penser qui était imposée à tous les enfants catéchisés (dont j'ai fait partie), culpabilisés à outrance et tétanisés à l'idée d'avoir simplement de "mauvaises pensées"...
Je suis beaucoup moins familier de Marx, suffisamment toutefois pour savoir que c'était un chercheur rigoureux et honnête et que l'objet de sa recherche était une compréhension, non pas du monde ou du tout, mais de la genèse des injustices qui font que des humains meurent de misère quand d'autres se vautrent dans l'opulence. Comme un bon garagiste, il voulait, savoir d'où venait cette panne dans l'humanité qu'on appelle l'injustice avant de tenter de la réparer, et, dans ce but, il a scruté les rouages de l'économie. Et voilà que, sur le résultat incontestable quoique partiel de ses recherches, des disciples ont bâti des certitudes dangereuses et totalitaires qui ont abouti aux goulags...
Freud, lui, voulait s'attaquer à une autre panne humaine, celle qui atteint certains humains incapables de vivre en harmonie avec leur entourage, même bienveillant. Pour ce faire, il a suscité, libéré et écouté avec passion la parole de ces personnes, donnant naissance à une science désormais incontournable sur le chemin de la connaissance de soi-même qu'est la vie, selon Socrate, un autre génie. Las! Certains de ses disciples ont fait de cette science une pseudoscience qui aurait réponse à tout et qui, à posteriori évidemment, pourrait prévoir la vie de chacun en fonction de son enfance...
Quant à Einstein,  le père de la relativité, il n'a pu dire une telle ânerie: "Tout est relatif!", pour la simple raison que tout ne peut être relatif qu'à rien, puisqu'en dehors de tout, il n'y a rien par définition! Par contre, il a permis de comprendre des phénomènes nombreux qui n'obéissaient pas aux lois "d'avant", de relativiser des conclusions hâtives comme la théorie du Big Bang, et de donner un nouvel essor aux sciences physiques. Mais il a aussi, bien malgré lui, donné naissance à des monstres qui ont inventé la bombe atomique, à d'autres qui ont pratiqué le relativisme en tout, nouveaux fascistes, encore plus dangereux parce que camouflés en anarchistes!
Ce texte anodin et approximatif d'un chanteur me conforte dans l'idée que, pour avancer, je dois être précis le plus possible dans mes propos et avouer mon ignorance plutôt que de "parler pour passer le temps" comme chantait Jean Ferrat.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cellaic.com
 
totalitarismes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
les trois ordres :: philosophie :: débats-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser